En France, les travailleurs freelances sont déjà 700 000 à avoir choisi ce mode de travail alternatif. Face aux 25,8 millions d’actifs, ils représentent désormais 3% de la force de travail. Et ce n’est qu’un début : attirés par les nombreux avantages que pourrait représenter le freelance, de plus en plus de salariés à temps plein, en CDD voire en CDI, hésitent à sauter le pas.

Alors, quels sont les vrais avantages et inconvénients du freelance ? Auriez-vous vous aussi intérêt à basculer sur ce statut si particulier ? Nous traiterons chaque variable connue avec les bénéfices qu’elle recèle, mais aussi ses désagréments.

Votre départ en freelance : en mesurer tous les aspects

Les grands facteurs qui influencent le départ des salariés vers une activité freelance sont généralement au nombre de cinq :

La recherche d’une meilleure harmonie entre vie personnelle et professionnelle

Sur le papier : avantages et inconvénients du freelance se recoupent dans ce premier point.À l’inverse d’une activité salariée, et à moins d’être à temps partiel ou d’avoir recours au télétravail régulièrement, la balance entre vie professionnelle et vie personnelle est plus facile à trouver lorsqu’on est travailleur freelance, l’activité pouvant en théorie être modulée à l’envi. Est-ce bien toujours le cas ?

En réalité : dans les débuts de l’activité, il arrive souvent que le niveau d’implication ainsi que le nombre d’heures doivent être démultipliés, pour parvenir aux mêmes exigences de salaire que celui pour lequel vous étiez rémunéré en entreprise. C’est pourquoi de nombreux freelances ont lancé leur activité bien avant de quitter leur emploi à temps plein, voire même pendant leurs études, afin de tester sa rentabilité et la réalité du marché.

Vous voulez accroître vos chances de trouver clients et missions ? N’oubliez pas de vous inscrire sur les différentes plateformes mettant en contact entreprises et freelances. Trouvez ici la liste des meilleurs plateformes.

Des horaires de travail plus flexibles, une plus grande liberté

Beautiful young woman using laptop outdoors

Sur le papier : Toujours parce que l’activité peut être modulée à l’envi, les horaires de travail sont en théorie plus flexibles et octroient une plus grande liberté au travailleur freelance : désormais, il vous est possible de regarder le dernier Marvel en fin de matinée, d’aller faire vos courses en milieu d’après-midi, ou encore d’aller chercher vos enfants à la sortie des classes. Et si vous souhaitez partir en vacances ? Pas de demande de congés payés, bien sûr ! Un simple mail pour avertir qu’on sera absent fera l’affaire, pour peu que l’on ait réorganisé sa charge de travail en fonction.

En réalité : La flexibilité ne peut être atteinte qu’à partir du moment où l’on sait se responsabiliser : c’est à la fois l’un des avantages et inconvénients du freelance. La perte d’un cadre strict imposé par l’entreprise doit être contrebalancée par la mise en place d’une discipline personnelle, d’horaires de travail bien définis, d’un lieu (ou plusieurs) bien arrêté, qui permettent d’éviter votre isolement et de travailler efficacement. Il n’existe pas de règle générale, et on trouve presque autant de succès ou d’insuccès qu’il y a de profils freelance !

Attention, enfin, à ne pas devenir tributaire de son ordinateur, de sa boîte e-mail, ou encore de ses clients !

L’opportunité d’acquérir de nouvelles compétences

Sur le papier : avec l’impératif de savoir se renouveler sans cesse, de rester au fait des dernières pratiques, de manière à toujours savoir contenter ses clients, les freelances sont censés progresser et apprendre beaucoup plus vite qu’en restant plusieurs années au même poste, dans la même entreprise.

En réalité : il n’y a pas de généralité, seulement du cas par cas. Cela dit, on admettra qu’un freelance proposant des techniques obsolètes a peu de chance d’être plébiscité longtemps par sa clientèle.

Un taux horaire plus élevé qu’en entreprise

Sur le papier : Afin de couvrir ses coûts (location d’un bureau dans un espace de coworking, frais de transports, matériels, etc.), ses heures hors travail effectif (prospection, commercial, administratif, etc.) ainsi que les taxes plus élevées inhérentes à la profession (net = environ 50% du brut, une fois taxes et impôts déduits) les freelances doivent nécessairement facturer leur clientèle à un taux horaire plus élevé que lorsqu’ils étaient salariés. Avantages et inconvénients du freelance relativement au salaire : faisons la part des choses.

Young man using a laptop building online business making money dollar bills cash falling down. Money rain beginner IT entrepreneur success economy concept

En réalité : La plupart du temps, les freelances n’ont pas conscience de tous ces coûts, et le salaire mirobolant sur lequel ils avaient compté au début est lentement dilapidé entre ces différents postes de dépenses insoupçonnés. Une estimation assez réaliste de ces coûts a été faite par lafabriquedunet.fr : le salaire moyen des freelances ne s’élèverait en moyenne qu’à 300 euros net de plus que le SMIC français. Consultez l’article !

Surtout, un freelance, en renonçant à sa position de salarié, opte pour un statut plus précaire. Rappelez-vous : en freelance, pas d’indemnités chômage ni de congés maladie pris en charge par la sécurité sociale. L’État français tente néanmoins de combler progressivement cette injustice : si vous êtes inscrits au RSI, 30 jours de carence maladie existent (pour peu que vous justifiiez d’un état de santé très alarmant). Également, notez que si vous êtes inscrit à Pôle Emploi au moment où vous lancez votre activité, vous avez l’assurance d’être épaulé financièrement (exemple : si votre indemnité au sortir d’un emploi fixe est de 1200 euros, et que votre activité freelance vous rapporte 400 euros par mois au début, Pôle Emploi vous versera les 800 euros complémentaires).

Un rythme de travail en accord avec notre étonnant 21ème siècle

Sur le papier : selon les résultats d’une étude américaine menée par la Freelancers’ Union, le freelancing serait une réponse naturelle à l’évolution de nos sociétés, en perpétuel mouvement : dans un environnement qui évolue constamment, il est logique que les individus qui le composent évoluent constamment eux aussi. Ainsi, « la carrière sera demain constituée de centaines de missions de courte durée, étalées sur une vie ». Quant aux parcours professionnels tout tracés, il est probable qu’ils s’estompent, au profit de travailleurs construisant une expérience différenciante, et une connaissance approfondie du secteur qu’ils arpentent.

En réalité : si beaucoup d’individus ont déjà entamé la transition en proposant leur force de travail via le statut freelance, il est aussi des structures qui profitent de ce changement à grande vitesse, associé à l’immobilisme étatique et au retard des lois d’encadrement, pour profiter de la situation. Les agences (de communication, de traduction, etc.) et les startups sont les plus à même de vous proposer ce genre de contrat : tous les désavantages du freelance, sans les avantages du salariat. Méfiez-vous. Un article réac’ a été écrit à ce sujet sur le mythe du Freelance.

Pour conclure sur les avantages et inconvénients du freelance

Notepad prepared for profits and losses counting with words handwritten by grey and red pencils lying over paper sheet, brown wooden table on background

Vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les pour et les contre du freelance ? Un article très bien écrit sur le blog du chouchou, une maman trentenaire et freelance, vous donnera d’autres anecdotes sur les avantages et inconvénients du freelance. Par exemple, la possibilité de déduire vos frais pour récupérer la TVA et payer moins d’impôts (sauf si vous êtes sous le régime de l’autoentrepreneur !), l’existence des cartes bleues professionnelles et leurs comptes associés, l’horreur de la comptabilité et autres galères administratives, ou encore ce que cette freelance appelle le « racket » par l’État français.

Quoi qu’il en soit, le projet de s’établir à son compte devrait être mûrement réfléchi avant de s’engouffrer dans la brèche tête baissée, et de préférence testé auparavant, afin de s’assurer de sa rentabilité sur le long terme. Car les avantages et inconvénients du freelance sont encore mal estimés par beaucoup d’entre nous !

 

  • Hello,
    Bel article qui résume la situation.
    Merci pour le lien. Pour ma part, je suis une « happy » freelance depuis plus de 6 ans et je ne regrette pas ce choix !
    Je découvre votre offre en même temps, c’est intéressant, à quand dans le 94 ?

    • NextDoor@Blog

      Merci 🙂
      Nous allons bientôt ouvrir à Gare de Lyon. En RER A, ce sera à quelques minutes de chez vous ! N’hésitez pas à nous rendre visite !