Sans barrière linguistique ni culturelle, le rire est une valeur universelle et partagée, au même titre que les valeurs de fraternité, d’amour, et de pensée positive. À travers des séances collectives, le yoga du rire est une technique source de nombreux bienfaits, pour la santé physique, mentale et émotionnelle. Quelle forme prennent ces séances ? Le yoga du rire est-il fait pour vous ? Réponse.

Petite histoire du yoga du rire

Le créateur du yoga du rire a dit un jour : « Le soleil ne demande pas de raison pour briller ; l’eau ne demande pas de raison pour couler ; un enfant ne demande pas de raison pour être heureux ; pourquoi avons-nous besoin d’une raison pour rire ? »

Ce créateur, c’est le Dr Madan Kataria, médecin originaire de Bombay, en Inde. Ayant pris conscience en 1995 que le rire avait déserté les rangs de sa propre vie, il a élaboré seul un nouveau concept de thérapie par le rire. Ses premiers patients étaient des volontaires, qu’il recrutait dans la rue en compagnie de son épouse, pour des séances improvisées en plein cœur de la ville. Vingt ans plus tard, le phénomène est devenu mondial : des milliers de clubs de rire sont recensés dans plus de 100 pays.

Depuis 1998, chaque premier dimanche de mai célèbre d’ailleurs la Journée mondiale du rire, et la découverte du Dr Kataria. En l’honneur de cette fête annuelle, près de 10.000 personnes ont ri ensemble à Copenhague, au Danemark – un record entré dans les archives grâce au Guinness Book.

Thérapie par le rire : quels sont les bienfaits ?

Considéré comme une médecine douce, le yoga du rire peut constituer une aide pour tout type de patient : il fait office de complément pour favoriser la guérison, accompagne des traitements plus lourds, ou contribue, plus simplement, à rester en bonne santé.

Le rire, en effet, a de multiples effets directs sur le corps : l’oxygénation massive de l’organisme et du cerveau, le massage des organes internes, la stimulation des systèmes immunitaires, cardiaque, digestif, cérébral. Pratiqué régulièrement, le rire est donc bénéfique pour la santé physique, mentale et émotionnelle. « Le rire, c’est la santé », comme l’expliquent La psychosomatique du rire par le Dr Henri Rubinstein, ou encore Comment je me suis soigné par le rire, de l’américain Norman Cousins.

Les pratiquants du yoga du rire font eux-mêmes état d’améliorations significatives sur leur santé : amélioration de leur vitalité, de leur qualité de vie, diminution de la fréquence des infections légères (comme le rhume ou la grippe). Sans compter que le rire augmenterait même l’espérance de vie, selon une étude menée en 2010 par l’université des sciences et technologies de Norvège.

Le yoga du rire : est-ce fait pour moi ?

Le yoga du rire peut se pratiquer entre particuliers, mais aussi dans les maisons de retraite, dans les hôpitaux, dans les écoles, dans les entreprises, dans les prisons… le champ d’application du yoga du rire est sans limite, comme l’explique l’Observatoire du yoga du rire français.

Parce qu’il diminue nettement le niveau d’hormones de stress dans le sang, le yoga du rire est préconisé aux personnes cherchant à lutter contre un stress quotidien qui les accapare, en lieu et place d’autres techniques traitant l’anxiété, ou en complément : on pense à la sophrologie, à l’acuponcture, ou à d’autres formes de yoga plus traditionnel.

Parce qu’il favorise le lien social, il est hautement recommandé à toutes les personnes souffrant d’un manque de confiance en elles, d’une difficulté à nouer des contacts, ou bien des personnes esseulées, telles que les seniors.

Enfin, parce qu’il favorise une attitude positive et d’espoir, on le prescrit dans des cas de déprime ou de dépression, ou encore après un burn-out ou un bore-out, par exemple.

Comment se passe une séance de yoga du rire ?

Le concept du yoga du rire est basé sur un fait scientifique : le corps ne fait pas la différence entre un rire spontané et un rire simulé. On obtient les mêmes avantages physiologiques et psychologiques.

Partant de ce postulat, les séances sont organisées collectivement : les participants exercent leur enthousiasme, augmentent leur bonne humeur et jouent de complicité notamment avec le contact visuel et une certaine liberté enfantine. Le rire, d’abord simulé, se transforme très rapidement en rire réel et contagieux.

Et au fait, pourquoi parle-t-on de yoga ? C’est parce que le fait de rire est un exercice physique en soi, qui nécessite de reprendre son souffle. Voilà pourquoi des temps de respiration, propres au yoga, s’insèrent dans la séance.

Photo prise sur la page Facebook professionnelle de Fabrice Loizeau, enseignant agréé de Yoga du rire, et partenaire français du Dr Madan Kataria.

Un petit exemple en images ? L’émission le Grand 8 a suivi une séance de yoga du rire donnée par l’animatrice Sylvie Larvor au Club de Rire de Paris 11e.

Regardez la, ici !

Et le yoga du rire en entreprise, c’est possible ?

Du rire et de la bonne humeur au sein des équipes : une solution possible pour remédier à vos cas de mésententes, de compétition, de mauvaise ambiance entre collègues, et de stress au travail ?

Solliciter le rire et la bonne humeur des acteurs de l’entreprise favorise l’essor des motivations individuelles et collectives, mais aussi l’expression des salariés, la mise en place d’un état de confiance, et plus simplement le début du bonheur au travail.

Dans le cas d’un intervenant qui sait combiner séances de rire et animation de groupes professionnels, la thérapie en question peut permettre d’aller encore plus loin, en donnant un sens à son travail, en révélant le potentiel de chacun au service de l’intelligence collective, et en stimulant la créativité des acteurs, pour faire émerger des solutions rendant plus acceptables les contraintes vécues au quotidien.

Group of happy coworkers content as goal is achieved

Les thérapies par le rire vous intéressent ? Retrouvez la liste complète des animateurs et professeurs agréés sur le site de l’Observatoire du Yoga du rire.