Pour chacun d’entre nous, le début d’année est souvent l’occasion de formuler de bonnes résolutions, que l’on est fermement décidé à tenir. Malheureusement, il est également courant que cette détermination ne dure qu’un temps. Démotivation, abandon face à l’ampleur de la tâche, 90% des français avouent en fin d’année n’avoir pas su tenir les promesses qu’ils s’étaient fixés au 1er janvier. Heureusement, il existe des « trucs ».

Adhérer à une association (ou à un club de gym), passer votre permis (ou récupérer vos points), dépenser moins en vêtements (ou en chaussures), cesser de dire du mal d’autrui (ou d’en dire plus, ça fait du bien parfois), vous laver les dents trois fois par jour, ou encore arrêter de prendre des résolutions que vous ne savez pas tenir… quels que soient les changements que vous avez décidé d’entreprendre, nous vous donnons cinq bons conseils pour ne pas abandonner en cours de route. Vous êtes prêt(e) ?

Pour découvrir les bonnes résolutions les plus plébiscitées par les français chaque année, lisez notre article « Le Top 10 des bonnes résolutions ».

Conseil N°1 : pour tenir vos bonnes résolutions, affichez-les à des points stratégiques

Pour effectuer ce qu’il y a de plus déplaisant, et ne pas remettre au lendemain, l’esprit humain a généralement besoin de « reminders » (comprenez : rappels, pense-bêtes). Sans quoi il se fait un plaisir d’oublier. Pour vous assurer de tenir vos bonnes résolutions, écrivez-les sur un bout de papier, et affichez-les à des points de passage stratégiques. Si votre bonne résolution est de diminuer votre consommation de sucreries, choisissez le placard de la cuisine. S’il s’agit de prendre soin de votre peau, ce sera sur le miroir de la salle de bain, etc. N’hésitez pas à doubler, voire à tripler cet affichage, y compris en-dehors de chez-vous – par exemple sur votre clavier au bureau, chez votre mère, votre grand-mère, votre petit ami, etc.

Vous aimeriez que votre liste passe inaperçue ? Parce qu’un « arrête de grignotter, tu as déjà 3 kg en trop » ou un « cesse de râler 24h/24 » est peu engageant pour un invité de marque, nous le concevons, nous vous proposons de faire de votre bonne résolution un atout déco. Des petites phrases comme « se nourrir de petits bonheurs du quotidien » (entendez : et pas de chips ni de bonbons) ou encore « voir la vie du bon côté » (entendez : arrêter de bouder pour un rien) pourraient être encadrées puis accrochées sur votre mur ! Choisissez votre plus belle police sur Word ou sur Photoshop, si vous maîtrisez ce logiciel, imprimez votre nouveau mantra, et associez-lui le plus joli cadre que vous trouverez. En voilà, une façon de tenir vos bonnes résolutions incognito  🙂

Conseil N°2 : allez-y petit à petit, en vous fixant des objectifs réalisables

Tout d’abord, nous vous conseillons d’éviter la longue liste de courses. 125 grammes de beurre doux, 250 grammes de farine de blé, 200 grammes de sucre roux, un sachet de sucre vanillé, un bâton de cannelle… Vous l’avez compris, si vous souhaitez parvenir à vos fins, mieux vaut choisir une ou deux bonnes résolutions maximum, et s’y tenir. Car se fixer trop d’objectifs d’un seul coup est le meilleur moyen… de ne rien faire du tout.

Par ailleurs, il est primordial de se fixer des objectifs réalisables. Le risque, quand on vise trop haut dès le départ, est bien sûr d’abandonner face à l’ampleur de la tâche. Une fois que vos objectifs sont décidés et qu’ils vous apparaissent raisonnables, décidez de votre plan d’action par étapes. Si par exemple votre objectif est de perdre 5 kilos, voilà ce que vous pouvez décider de faire : la première semaine, vous réduirez par deux votre dose de sucre habituelle (sans pour autant arrêter complètement, car le sucre est aussi addictif que la cigarette et conduit aux mêmes crises de manque). La deuxième semaine, vous introduirez davantage de fibres dans votre alimentation (n’oubliez pas les sucres lents pour compenser votre diminution des sucres rapides). La troisième semaine, vous commencerez votre footing hebdomadaire, etc. Evidemment, si vous avez déjà tenté d’arrêter de fumer par étapes, et que vous n’y êtes pas parvenu(e), ne tenez pas compte de ce qui précède.

Conseil N°3 : accordez-vous des récompenses

Tenir vos bonnes résolutions est un apprentissage, et tout apprentissage mérite récompense, lorsqu’il est couronné de succès. Vous avez reçu des cadeaux lorsque vous avez passé votre permis, obtenu votre bac ou passé votre diplôme d’études supérieures ? Quand vous décidez de tenir vos bonnes résolutions, c’est exactement pareil. À la différence qu’il n’y a que vous pour en mesurer le succès, et vous récompenser en conséquence. Alors, un conseil, ne négligez pas cette étape !

Par exemple, vous avez passé un mois complet sans fumer ? Offrez-vous (ou bien faites-vous offrir) une soirée dans un restaurant que vous aimez – évidemment, évitez le café après le dessert si celui-ci déclenche d’insoutenables envies de nicotine. Ou encore, vous avez tenu vos comptes de manière exemplaire sur les trois derniers mois ? Vous avez le droit à une petite virée shopping, toujours dans la limite que vous vous serez fixé(e). Par contre, si votre bonne résolution est de manger moins salé, ne vous jetez pas sur un paquet de chips (ou deux, ou trois !) sous prétexte que vous n’en avez pas mangé depuis dix jours. Si vous en arrivez à cette extrémité, c’est que vos restrictions alimentaires sont inadaptées. Revenez au conseil N°2 !

Conseil N°4 : faites participer votre entourage

Tenir vos bonnes résolutions vous semblera plus simple si vous vous sentez épaulé(e). Si vous décidez d’arrêter de fumer parce que votre conjoint est non fumeur et se mobilise pour que vous y arriviez, c’est idéal. À l’inverse, si vous décidez de ne plus dire du mal des autres mais que votre conjoint trouve ceci inutile, la tâche sera plus ardue. Dans tous les cas, avertissez le plus grand nombre de personnes possibles autour de vous. Si tant est qu’elle soit avouable, évidemment. Quoi qu’il en soit, lorsque votre bonne résolution sera connue de tous, il vous sera plus difficile de revenir en arrière, et vous aurez alors à cœur de remplir vos objectifs, pour ne décevoir personne.

Nota Bene. si votre mère (ou votre sœur, ou votre tante) est une spécialiste de la médisance : ne la faites pas participer. Il en va de même de toute personne qui ne croirait pas en vous, et dont le soutien serait contre-productif pour tenir vos bonnes résolutions.

Conseil N°5 : faites-vous coacher par une application mobile

Vous êtes en train d’abandonner petit à petit (voire brutalement), d’oublier de tenir vos bonnes résolutions malgré les 4 conseils qui précédent ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul(e) : votre téléphone portable est là pour vous les seriner, encore et encore. Grâce à des applications mobile ciblées, n’allez plus où que ce soit sans recevoir une notification qui vous aidera à garder votre ligne de conduite.

Pour arrêter de gaspiller votre temps, apprendre à positiver, livre plus de bons bouquins, ou encore trouver un nouveau job, si possible le job de vos rêves, découvrez ces six applications mobile dans l’article du site Glamour Paris. Si, au contraire, c’est vous mettre au sport, perdre du poids, arrêter de fumer ou encore apprendre à mieux tenir vos comptes – en somme, des choses beaucoup plus terre à terre – découvrez ces six autres applications mobile, présentées sur dans un article de Ouest France. Avec ça, il vous sera impossible de ne pas tenir vos bonnes résolutions !