Aux oubliettes Facebook at Work, faites place à Workplace by Facebook ! S’intégrant mieux dans l’univers Facebook et son utilisation, cette application est un outil de communication interne destiné aux entreprises et à leurs employés. Plus largement, elle permet à un groupe de travail d’échanger de manière fluide sur les avancées d’un projet. Même principe d’interface que Facebook à quelques détails près, mais un compte professionnel bien à part.

1. Workplace et la tendance du réseau social d’entreprise

Workplace by Facebook est un outil parmi d’autres répondant à un besoin grandissant. En effet, nombreuses sont les grandes entreprises à se doter de plus en plus d’un réseau social d’entreprise, dans le cadre de leur transformation digitale. En effet, les dirigeants ont davantage conscience de l’importance de travailler en réseau afin de valoriser la transversalité, la mise en commun des idées, la flexibilité et l’innovation. Cependant la mise en place d’un RSE (Réseau social d’entreprise) se solderait, selon Gartner, société américaine de conseil, à 90 % par un échec. Cela prouve que l’outil n’est rien sans une véritable réflexion, pédagogie et préparation de l’entreprise.

De nos jours, malgré la réflexion bouillonnante qui existe autour de la thématique du « travailler autrement », les sociétés sont encore régies par des schémas très hiérarchisés où l’information est détenue par les personnes situées en haut de la pyramide. La communication est parfois compliquée. Or, les réseaux sociaux que nous utilisons dans la sphère privée tendent à casser cette hiérarchie et créent un flux d’informations qui circule avec beaucoup plus d’aisance. Avec les RSE, c’est ce modèle qui vise à être exporté dans le monde de l’entreprise et qui engendre une petite révolution à plusieurs niveaux :

  • confiance et sentiment d’appartenance : les RSE ayant une logique transversale, l’information circule entre les départements et les métiers sans contrainte. Un partage s’opère alors à l’échelle de toute la société, donnant le sentiment de faire partie de ce tout et d’y contribuer,
  • émulation collective : le flux échangé permet à la fois de structurer des échanges collaboratifs autour de projets et de créer du lien entre les individus,
  • innovation : ce flux d’énergie positive et d’idées contribue donc plus naturellement à mettre au jour des projets ayant une longueur d’avance sur leur époque.

L’entreprise accélère ! Et cela, dans un esprit plus proche de la communauté d’individus que de l’entreprise au sens traditionnel et pyramidal. Avec l’aide des managers et d’un accompagnement dédié, des outils comme Workplace by Facebook constituent donc une vraie réalité dans l’entreprise du XXIe siècle.

2. Workplace by Facebook : comment ça marche ?

La devise de Workplace résume bien l’approche de cette nouvelle application : « Changez votre manière de travailler. » Workplace s’inspire directement d’une recette qui fonctionne depuis 2004 : l’application Facebook. Il en garde les codes, connus de la majorité des personnes connectées dans le monde, et les adapte aux usages de l’entreprise en pleine mutation digitale et organisationnelle. Tour d’horizon des principales fonctionnalités de Workplace by Facebook pour l’entreprise 3.0 :

  • une application bien distincte pour la séparer du domaine privé ;
  • le fil d’actualité basé sur le même principe que Facebook ;
  • la notion de groupes mise en avant : au sein de la plateforme de la société, des groupes se forment en fonction des projets ;
  • des fonctionnalités pour communiquer rapidement et de manière nomade : work chat, appel vocal ou vidéo ;
  • un engagement de sécurisation des données ;
  • une disponibilité sur iPhone et Androïd.

Quel coût ? Avec Workplace, ce sont bien sûr les entreprises qui y souscrivent qui paient : après les trois mois gratuits, les tarifs mensuels s’entendent par utilisateur actif et sont dégressifs au fur et à mesure que le nombre augmente. Cela va ainsi de 3 dollars jusqu’à 1 000 utilisateurs, à 1 dollar au-delà des 10 000.

3. Pourquoi opter pour Workplace by Facebook ?

Workplace by Facebook, grâce à son expertise de leader du réseau social, apporte une solution intéressante aux entreprises désireuses de mettre en place une nouvelle façon de travailler pour ses employés. Voici quelques-uns des atouts que nous avons identifiés :

  • Workplace agit comme un outil d’aide à la prise de décisions : on gagne en rapidité et agilité.
  • Il est très pratique d’avoir une équipe regroupée sur une même page. En outre, l’information entre ses membres circule plus rapidement.
  • La notion de partage et l’échange facilité contribuent à la cohésion de l’équipe.
  • Le fonctionnement du fil d’actualité, qui a fait ses preuves, rend le travail plus fluide.
  • L’utilisation est intuitive.

 

Un seul aspect a retenu notre attention et nous pose question. En effet, avec Workplace, le flux d’informations est, comme tout réseau social, continu. La possibilité de joindre chaque employé même lorsqu’il se déplace est mise en avant. Cela incluerait-il les vacances ? Ou certains managers peu scrupuleux pourraient-il en abuser ? Un réseau social ne possède pas d’horaires d’ouverture et de fermeture, puisqu’il est par essence immatériel. Workplace est certes une application distincte du Facebook privé, mais la frontière est ténue. Quid alors du droit à la déconnexion ? Entré en vigueur au 1er janvier 2017 au sein du Code du travail français, il correspond au droit pour un salarié de ne pas être constamment joignable pour des raisons liées à la réalisation de son travail. On ne peut s’empêcher d’y penser face à l’essor des réseaux sociaux d’entreprise. Restons donc vigilants !

4. Panorama des autres outils disponibles

Workplace, exploitant habilement la puissance de la marque Facebook, conforte cette dernière dans sa position de leader en matière de réseau social. Mais d’autres outils existent sur le marché. Pour vous aider à faire votre choix et proposer une alternative au géant américain, en voici quelques-uns qui nous ont été indiqués par Lecko, un cabinet de conseil en transformation numérique, qui a dressé une étude sur l’état de l’art des réseaux sociaux :

  • Slack : pour la collaboration d’équipe ;
  • Jive : pour la diffusion et circulation de l’information ;
  • Office 365 – Teams : pour la productivité ;
  • Knowledge Plaza : pour la gestion des connaissance (production, traitement et recherche de contenu) ;
  • G Suite

La richesse des offres existantes nous prouve à quel point le sujet des réseaux sociaux d’entreprise est d’actualité : les grands groupes, en particulier sont de plus en plus nombreux à percevoir leur intérêt et à souhaiter instaurer ce nouvel usage. Cependant, l’approche de chaque entreprise, et l’accompagnement qui sera mis en œuvre pour prendre en main l’outil, restent les fondements d’une transition réussie.