Le soleil a enfin décidé de pointer le bout de son nez. Les oiseaux gazouillent, le ciel est bleu : en bref, c’est le printemps. C’est pour nous une bonne occasion de vous parler d’amour… au travail. Eh oui, puisqu’un tiers des couples se forme dans le cadre du travail, le bureau reste toujours et encore le lieu de rencontre numéro 1. Cela pique votre curiosité, voire vous émoustille ? Installez-vous confortablement, on vous dit tout, chiffres à l’appui !

Cupidon décoche ses flèches entre la photocopieuse et la salle de réunion

Il semblerait que près de la moitié d’entre nous soient déjà tombés amoureux d’un collègue*. Chez les plus jeunes, les moins de 35 ans, une grande majorité (70 % d’entre eux) se serait déjà laissé tenter et aurait vécu une histoire au bureau. Autant dire que l’environnement de travail n’a rien à envier aux sites de rencontres 2.0, bien au contraire. En revanche, c’est un peu comme au loto : pour gagner, il faut jouer ! Ça ne marchera pas si vous restez vissé derrière votre bureau à régler la hauteur de votre écran pour que personne ne vous remarque. Peu de risque que l’amour se faufile entre la pile de dossiers qui vous sert de barrage antisocial. Pause-café, déjeuner, photocopieuse, tous les moments sont donc bons pour échanger quelques mots et quelques regards. Attention toutefois à ne pas vous brûler les ailes, car tenez-vous bien, 40 % des histoires d’amour sur le lieu de travail ont débuté par un adultère*.

Il faut dire que le bureau est un lieu propice pour séduire. Tirés à quatre épingles, coiffés, maquillés, droits et polis, les hommes comme les femmes s’y montrent sous leur meilleur jour. Pas étonnant que 60 % des gens fantasment sur leurs collègues* (Non, ne faites pas celui qui n’y a jamais pensé !). Les premiers rapprochements se font plus naturellement, car ils répondent aux besoins de l’entreprise. On prend le temps de se connaître, sans rien précipiter. On progresse en douceur. Et quand arrive le moment de se voir à l’extérieur, on partage déjà une part importante de la vie de chacun. Même si les plus de 45 ans pensent avant tout aux conséquences, 70 % des moins de 30 ans estiment qu’une liaison se traduit par une motivation accrue et une amélioration des performances*. Eh oui, l’amour booste la productivité ! Et aujourd’hui, avec les nouveaux espaces de coworking, l’atmosphère détendue au travail est encore plus propice aux rencontres. Lors d’une pause au bar ou dans l’une des salles de détente, toutes les conditions sont réunies pour s’aérer l’esprit et se laisser aller à faire de nouvelles connaissances.

 

C’est beau, c’est compliqué, ça fait jaser. C’est l’amour, quoi !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ça y est, mine de rien, vous faites partie des 45 % tous âges confondus à être favorables aux relations entre collègues*. Vous l’aviez vu venir, mais vous êtes quand même étonnés. Les balbutiements d’une relation naissante dans le cadre du travail sont souvent teintés d’excitation. Votre cœur bat en croisant son regard dans la salle de réunion. Vous préférez garder le secret, vous vous retrouvez dans des endroits discrets, un bureau vide, le dernier étage de l’immeuble…

Mais persister dans cette voie, c’est se confronter au regard et au jugement des autres. Car si vous pensez être discret(e), vous vous trompez lourdement. Ils sont encore nombreux à considérer cela comme un comportement déplacé et nuisible à l’entreprise (90 % des 46 à 65 ans sont de cet avis*, et ils ne sont pas les seuls !). Ça commence par les ragots, puis la jalousie. Et d’un coup, chaque action risque d’être prise pour du favoritisme.

Mais revenons sur une note plus positive, 73 % des couples affirment gérer facilement leur relation au sein du même lieu de travail*. Malheureusement, en cas de rupture, cela peut vite virer au cauchemar. En effet, les disputes de couple n’ont pas leur place au bureau. À juste titre, car ce genre de relations conflictuelles conduit bien souvent à des situations inextricables. Comment garantir que jamais ces réactions ne viendront empiéter sur l’activité de l’entreprise, quand votre moitié part déjeuner seule avec une charmante personne du sexe opposé, ou lance une remarque cinglante devant tout le monde ?

Car au final, 53 % des couples formés au bureau se séparent*. Alors pour vous, l’amour au travail, quitte ou double ?

SOURCES :
*Enquête StepStone