Vous faites quoi le 1er février ? Si vous n’avez pas encore RSVP à la Maddy Keynote 2018 c’est bien le moment, car autant vous dire que c’est demain ! Maddy qui ? C’est juste LA manifestation IRL du meilleur du digital : ce sommet annuel décrypte les tendances de demain.

Cette 3e édition intitulée « La Cité du Futur » s’articulera autour de solutions et initiatives qui dessineront le paysage de nos villes demain.

Rassurez-vous on n’y parlera pas d’aller au travail aux manettes d’une soucoupe volante ! Mais face à des prévisions annonçant 6 milliards de citadins en 2050, la question se pose, non ? Pour tenter d’apporter des réponses concrètes, quatre thématiques principales ont été choisies : la mobilité, le bien-être, l’habitat et l’agora.

Maddy qui ?

Avec plus de 2000 participants à l’évènement en janvier 2017 et 20.000 personnes qui ont suivi les interventions à distance, le Maddy Keynote est devenu un rendez-vous incontournable de l’innovation en France.

L’organisateur n’est d’autre que Maddyness, le magazine français de référence pour les start-uppers de la génération Y. Si vous ne le connaissez pas déjà, c’est une véritable mine regorgeant d’idées lumineuses autour de lentrepreneuriat tourné vers le futur.

Les Maddy Keynote fédèrent les acteurs du numérique français, qu’ils soient confirmés ou émergents et sont le théâtre de rencontres et d’échanges passionnés. Ils permettent aux directeurs d’innovation de grands groupes d’exposer leurs recherches tandis que les porteurs de projets innovants sont invités à se faire connaître et à pitcher leur idée.

La ville du futur au rendez-vous

Entre coups d’inspirations et découvertes à couper le souffle, les éditions précédentes ont été marquées de moments forts en inventivité et innovation sans pour autant oublier de remettre l’humain au cœur de la révolution numérique.

En 2016 les villes occupaient seulement 3 % de la surface du globe, mais elles consommaient 75 % des ressources planétaires et généraient 80 % de CO2 (Les Échos, 2016). Autant dire qu’à défaut d’envisager la colonisation d’une autre planète pour nos petits-enfants (d’ailleurs l’Agence spatiale européenne sera de la partie), cela vaut la peine de se projeter un peu.

La Maddy Keynote 2018 permettra aux intervenants issus de grands groupes (SNCF, RATP et Vinci) de révéler le fruit de leurs réflexions sur les transports de demain. Les start-up françaises comme Heetch, Jam et Mangopay démontreront comment elles nous faciliteront encore plus la vie. On parlera également de ville verte, d’architecture biomimétique et d’air pur, ainsi que de notre capacité à partager nos métiers tout en hyperconnexion et de cocréer.

À ne pas manquer,des têtes d’affiche prestigieuses : Julian Assange (Wikileaks), Jacques Attali (Fondation Positive Planet), Audrey Pulvar (Fondation pour la Nature et pour l’Homme), Jean Bernard-Levy (SNCF) et Fleur Pellerin (ancienne ministre du numérique, Korelya Capital).

À la conquête de l’innovation 

On y va pour en ressortir grandi, moins bête et gonflé à bloc avec le virus de l’entrepreneuriat numérique, si vous ne l’avez pas déjà !

« La Maddy Keynote a un petit goût de SXSW à la Française, et c’est très bon ! »
Morgan Boucher, Orange.

Maddyness et Google se sont associé pour repérer, mettre en lumière et accompagner les start-up françaises prometteuses en région. Comment ? En jouant les intermédiaires auprès d’experts, investisseurs ou partenaires, qui pourront les aider dans leur croissance : « Nous souhaitons avant tout récompenser la vision, l’audace et la qualité de l’équipe, trois éléments presque indispensables au succès des start-up.  Nous sommes agnostiques du secteur ou de la technologie. Ce qui nous intéresse avant tout c’est l’ambition, la faisabilité et l’impact attendu » (F. Bracq, directeur des relations start-up chez Google France), peut-on lire sur le site internet.

La remise de prix Moonshot, qui clôturera la journée vise ainsi à célébrer notre terreau national fertile représenté par cinq villes : Bordeaux, Lille, Lyon, Montpellier et Nantes. Sont récompensées les démarches les plus visionnaires, audacieuses et qualitatives.

Parmi les pépites en lice : le Lillois Mapwize, développeur des GPS pour bâtiments connectés, le Montpelliérain Care Labs, acteur de l’innovation sociale ou encore Marbotic de Bordeaux, qui réconcilie pédagogie Montessori et jouets connectés. Vous l’avez compris les initiatives novatrices pleuvront face aux enjeux de la ville de demain.

Telle la potion magique de Panoramix, il s’agit de faire mijoter tous les ingrédients pour propulser notre chère Gaule au premier rang des « start-up nations » et, qui sait, partir à la conquête d’autres irréductibles ! Retour vers le futur c’est le 1er février !

Informations pratiques

Date : 1er février 2018, de 8h30 – 18h.
Lieu : Le Centquatre, 5 rue Curial, 75019 Paris.
Tarif visiteur : 100 euros.
Découvrez le programme ici.
Pas convaincus ? Jetez un œil sur le récap de l’an dernier.