Comme d’autres salariés insatisfaits, frustrés ou trop ambitieux, vous avez décidé de prendre la tangente pour partir explorer de plus vertes contrées, là où aucun supérieur hiérarchique ne peut venir vous dicter la marche à suivre. Cependant, si vous avez déjà adopté le look baskets-casquette et instauré une ambitieuse sieste en début d’après-midi, votre carnet d’adresses reste quant à lui désespérément vide. Suivez nos conseils pour inverser la tendance !

Les fondements d’un réseau professionnel

Vous l’admettrez certainement : il est assez peu envisageable de songer à développer une activité en tant que travailleur indépendant sans s’appuyer sur un réseau professionnel solide. D’ailleurs, force est de constater que les entrepreneurs qui connaissent le plus de succès dans leur secteur, compétences mises à part, ont pour dénominateur commun d’être particulièrement bien entourés.

Rappelons qu’un réseau professionnel permet entre autres de :

  • Discuter sur les problématiques liées à son secteur.
  • Profiter de conseils et de retours d’expériences enrichissants.
  • Se faire recommander pour pouvoir accéder à de nouvelles missions.
  • Pallier l’isolement lié au travail en solitaire.

Créer un réseau professionnel, d’accord, mais par où commencer ? Voilà une tâche qui vous paraît tout à coup insurmontable, d’autant plus si vous venez à peine de quitter votre poste de salarié et que le nombre de connaissances présentes dans votre entourage professionnel peut se compter sur les doigts d’une main amputée de quelques doigts.

Justement, pourquoi ne pas commencer par là ? Vous avez forcément un ancien collègue de bureau avec qui vous vous entendiez bien ! Souvenez-vous aussi de ces étudiants avec qui vous aviez l’habitude de travailler lorsque vous étiez encore sur les bancs de la fac ! Et cette amie d’enfance qui a créé son entreprise il y a quelques années ! Bref, en y regardant de plus près, vous constaterez que vous avez déjà un réseau. Aussi embryonnaire soit-il, il s’agit pourtant d’un socle sur lequel vous pouvez commencer à construire.

Si vous avez choisi d’opter pour le portage salarial afin de développer votre activité professionnelle, sachez que ce statut atypique, en plein développement depuis quelques années, vous permet d’intégrer directement un réseau, organisé sous la forme d’un pôle d’expertise, dès vos premiers pas en tant qu’indépendant. Attention, toutes les sociétés de portage ne proposent pas ce type de service. Pensez donc à bien vous renseigner avant de signer votre convention d’adhésion !

Enfin, pourquoi ne pas choisir de travailler (ne serait-ce qu’un jour par semaine) dans un espace de coworking ? Vous y rencontrerez forcément des alter ego qui se feront un plaisir de vous introduire dans leur écosystème. À l’instar des sociétés de portage salarial, soyez vigilants dans votre choix : certains « espaces de travail partagés » proposent un véritable service d’animation de leur communauté et sont proactifs en termes de mise en relations, quand d’autres se contentent d’offrir un toit et une connexion internet…

Tirez avantage des réseaux sociaux

Pour débuter le développement de votre réseau sur des bases saines, commencez par vous inscrire sur LinkedIn et Viadeo, si ce n’est pas déjà fait. Portez une attention toute particulière à votre présentation pour tenter de vous démarquer des milliers d’autres profils proches du vôtre.

N’hésitez pas à user du storytelling pour capter l’attention : quel est votre parcours professionnel ? Qu’est-ce qui vous a poussé à vous mettre à votre compte ? Quels sont les services ou les produits que vous proposez ? Quelle est votre valeur ajoutée dans votre secteur ?

Outre les nouveaux contacts que vous pourrez vous faire, ces deux réseaux sociaux à vocation professionnelle sont également une bonne occasion de renouer le dialogue avec des connaissances que vous aviez peut-être perdu de vue.

Sortez de votre zone de confort !

Ajouter des contacts sur ses réseaux sociaux est une chose, effectuer de vraies rencontres avec des professionnels constitués de chair et d’os en est une autre. Si vous êtes peu familier avec le réseautage, attendez-vous à devoir sortir un peu de votre zone de confort. Rassurez-vous ; à force de vous exercer, le networking deviendra vite une seconde nature !

Où rencontrer des professionnels qui exercent dans votre secteur d’activité ? Dans des salons, des conférences, des afterworks, des ateliers… si vous habitez dans une grande ville, vous pourrez constater que ce ne sont pas les événements qui manquent pour tisser de nouveaux liens.

Avant de vous rendre à un événement ou dans un contexte où vous serez amené à croiser des confrères ou des consœurs, veillez à travailler votre pitch. Le pitch, c’est cette présentation synthétique destinée à piquer la curiosité de votre interlocuteur. Quelques phrases indispensables pour vous démarquer !

Si vous êtes encore un peu trop intimidé à l’idée d’aborder des professionnels dans des événements networking, nous vous conseillons de vous tourner vers l’application Shapr. En surfant sur le succès de Tinder, Shapr vous permet de rencontrer des professionnels près de chez vous en quelques glissements de doigt. Après avoir renseigné votre profil, la miraculeuse application vous proposera alors une sélection d’autres profils correspondant à vos centres d’intérêt et votre localisation géographique. Une bonne occasion de briser la glace et de faire des rencontres inspirantes !

Enfin, certains espaces de coworking proposent des conférences, ateliers travail et afterworks gratuits. L’occasion pour vous d’approcher un influenceur, de présenter votre projet à des tiers et obtenir un regard extérieur sur votre business.

Quelques conseils pour entretenir votre réseau

Maintenant que vous êtes parvenu à vous constituer un joli réseau composé de membres aux expertises aussi diverses que complémentaires, il est indispensable de l’entretenir pour ne pas perdre les fruits de vos efforts.

Outre les différents événements professionnels auxquels vous avez l’occasion de participer tout au long de l’année, il existe d’autres moyens de maintenir de bonnes relations avec vos contacts.

Voici quelques idées :

  • Sur les réseaux sociaux, partagez et commentez les articles et les publications de vos pairs.
  • Décrochez votre téléphone ou envoyez un mail pour féliciter un contact pour son nouvel emploi.
  • Un ami se lance à son tour dans l’entrepreneuriat ? Proposez-lui votre retour d’expérience !
  • Si une connaissance ambitionne de décrocher le poste de ses rêves, recommandez-la.
  • L’un de vos clients est à la recherche d’une expertise spécifique pour une nouvelle mission ? Proposez-lui un membre de votre réseau !

Pour résumer, il est essentiel que vous vous investissiez concrètement au sein de votre réseau ! Sachez en effet que si les retours d’ascenseurs ne sont pas systématiques, ils sont cependant très fréquents, vous permettant à votre tour d’accéder à de belles opportunités. À force d’investissement, il est ainsi fort probable que vous finissiez par devenir un membre reconnu et apprécié au sein votre réseau.

Dernière astuce : si vous êtes mécontent du peu d’événements organisés dans votre secteur d’activité, pourquoi ne pas créer le vôtre ? Nul besoin de mettre sur pied, d’entrée de jeu, un salon d’envergure qui réunira des centaines de participants, commencez modestement en réalisant des rencontres en petit comité. Là encore, certains espaces de coworking mettront gracieusement des salles à votre disposition, en échange de la gratuité de l’accès à votre évènement. Enfin, le site Meetup vous permet d’organiser facilement des micro-événements autour de la thématique de votre choix ! Profitez-en !

 

À propos de l’auteur de cet article :

Arthur Avranches, responsable communication de Cadres en Mission.
« D’abord chargé de développement en agence de communication, Arthur a rapidement rejoint Cadres en Mission pour s’occuper des relations publiques et de la communication globale ! »