Après les webinaires, les vidéos tutos, les articles témoignages et les lives social media, c’est aujourd’hui vers les podcasts que se dirige la tendance, notamment du côté des entrepreneurs. De courte ou longue durée, ils ont tous pour objectif d’avoir un impact bénéfique sur ces derniers, avides de se lancer ou de se développer. Sous forme de témoignages, de discussions, de conseils éclairés, les podcasts d’entrepreneurs sont devenus une véritable source d’inspiration pour leurs auditeurs. Vous êtes sceptiques ? Allez, venez, on vous raconte tout ou presque.

 

Ça s’en va et ça revient

Les podcasts sont nés dans les années 1980, avant la naissance du world wide web. Leur nom vient de la contraction entre iPod et broadcast. À cette époque, le succès ne fut pas au rendez-vous, surtout devant l’opulence des nouveaux formats web se développant alors à une vitesse fulgurante. Mais le podcast n’a jamais disparu, et a même su se (re) créer une place dans le monde digital. Ce format vient  se positionner en marge de la « sur présence » des vidéos. Il propose un contenu informatif et pédagogique, tout en restant éloigné d’un écran. Aux États-Unis, le retour en force des podcasts s’est opéré il y a maintenant quelques années, et on dénombre aujourd’hui environ 15 % de la population qui en écouterait chaque semaine. Longtemps en France, ces formats audios ont été réservés à la rediffusion d’émissions radio, mais aujourd’hui, les podcasts « natifs » sont en pleine expansion. Les radios ne sont d’ailleurs plus les seules créatrices du format, d’autres médias se sont également emparés du concept. Et ils concernent des sujets tous plus différents les uns que les autres : témoignage de vie, expertise, sport, art de vivre… et entrepreneuriat.

Podcast is the new black

L’un des grands atouts du podcast réside dans cette possibilité de le télécharger, pour l’écouter ultérieurement, à la demande. Ce format crée une dimension de convivialité et vous plonge dans une bulle où il n’y a que vous et votre speaker. La durée du podcast permet d’installer cette notion de bulle, avec des sessions de 15 à 55 minutes en moyenne. Le fait d’écouter quelqu’un raconter son histoire, ses expériences met en place une identification certaine et fait de ce format un cocon inspirationnel pour les auditeurs. En France, les podcasts d’entrepreneurs se multiplient et on en retrouve sous toutes les formes et traitant les sujets liés à l’entrepreneuriat, chacun à leur manière.

  • Génération XX par exemple se base sur des témoignages : chaque semaine, une discussion de 40 minutes met en avant le parcours entrepreneurial d’une femme exerçant dans un secteur différent. C’est l’occasion d’exposer également la diversité qui se trouve derrière le mot « entrepreneuriat ».
  • Dans une démarche plus directe et orientée gestion et marketing, on retrouve Maker Cast, le podcast d’Antoine BM qui propose également des formations en ligne pour permettre à ceux qui le souhaitent de vivre de leurs créations de manière pérenne.
  • Parmi les plus écoutés, découvrez également Les talks du wagon, qui reçoit chaque semaine un entrepreneur qui vient parler de son parcours et de l’histoire de sa start-up.
  • Growth Makers s’adresse quant à lui non seulement aux entrepreneurs, mais également aux collaborateurs de start-up, et expose des stratégies pour booster son entreprise.

Pour les bilingues, comme dit précédemment, il existe énormément de podcasts d’entrepreneuriat outre-Atlantique. Ils s’appuient tout particulièrement sur le parallèle entre développement professionnel et personnel. Un des pionniers de la discipline est « Entrepreneurs on fire », avec son slogan évocateur « What’s your next step ? ». Si la langue de Shakespeare vous inspire, nous vous invitons à découvrir ce milieu plus en profondeur via une liste des huit podcasts que tout bon entrepreneur doit suivre en 2018, à retrouver sur inc.com.

 

À vous les studios !

Et si vous aussi, vous vous lanciez dans le podcast pour faire la promotion de votre entreprise ou de votre marque ? Pour créer votre propre podcast, vous avez besoin d’un thème, d’un format, d’une régularité, d’une cible et d’un peu de matériel. Ce nouvel/ancien moyen de diffusion est en plein essor en France, et il y a encore de la place pour qui veut se lancer. De plus, on dispose aujourd’hui d’une multitude de plateformes proposant ce format. Avec des plus généralistes comme Soundcloud, iTunes ou Deezer, mais également des plateformes exclusivement dédiées aux podcasts comme Panoply ou Acast. On trouve aussi des vétérans du podcast au travers de Libsyn et Blubrry.

Et si le format vous titille vraiment, sachez que la clé d’un bon podcast (balados, pour les québécois) repose sur deux critères : expertise et personnalité. En effet, l’expertise est capitale pour assoir votre crédibilité dans le domaine. Mais la personnalité du créateur de podcast joue un rôle important. Pour qu’un podcast soit efficace, l’auditeur doit avoir la sensation de parler à quelqu’un de familier, être dans une sorte de conversation constructive, plus que dans une leçon que l’on vous dicterait.

 

Le podcast propose donc du contenu informatif, créatif, pédagogique et accessible. Dans le cadre de l’entrepreneuriat, il représente une réelle source d’inspiration pour toute personne souhaitant se lancer dans cette fabuleuse aventure. La place grandissante que ce format occupe aujourd’hui en France est indéniable et a le grand mérite de proposer des échanges variés de qualité. Vous allez voir : l’essayer, c’est l’adopter !